Statut du LMP : nouvelles conditions fiscales

Accueil FORUMS LA LOCATION : SA GESTION ET LA FISCALITE ? Statut du LMP : nouvelles conditions fiscales

Ce sujet a 2 réponses, 2 participants et a été mis à jour par  Claude NOGUE, il y a 5 mois et 3 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #218119

    Claude NOGUE
    Membre ARGENT

    Bonjour à tous,

    Le 08.02.18 le Conseil Constitutionnel a rendu une décision apparemment anodine concernant la définition fiscale de l’activité de location meublée.

    Cette nouvelle jurisprudence a pour conséquence de supprimer l’exigence d’inscription au RCS pour prétendre à la qualification fiscale de loueur en meublé professionnel (LMP). Au terme de l’art 155 du CGI IV 2, l’activité de location directe ou indirecte de locaux d’habitation meublés ou destinés à être meublés est exercée à titre professionnel lorsque les 2 (et non plus 3) conditions suivantes sont réunies :

    • les recettes annuelles retirées par l’ensemble des membres du foyer fiscal excèdent     2300€
    • ces recettes ( et non le profit imposable) excèdent les revenus du foyer fiscal soumis à l’IR.

    La suppression du critère d’inscription au RCS pourrait avoir de nombreuses conséquences pour ceux qui respectaient ces 2 critères mais qui avaient fait le choix de ne pas bénéficier du statut de LMP en renonçant à s’inscrire au RCS.

    L’inscription au RCS était le seul critère sur lequel le loueur en meublé pouvait agir et donc choisir sont statut entre LMP et LMNP.

    Ceux qui remplissent les 2 critères précités seront automatiquement considérés comme LMP et ne pourront plus bénéficier des atouts du statut du LMNP : non assujettissement aux cotisations sociales RSI sur les bénéfices; imposition des PV immobilières des particuliers; et bien évidemment les conséquences catastrophiques qui en découlent au décès de l’exploitant de la location meublée.

    A l’évidence cette décision pourrait être le prétexte qu’attendait l’administration fiscale pour s’engager dans une réforme profonde de l’activité de location meublée. La loi de finances rectificative pour 2018 ou la loi de finances pour 2019 devraient probablement acter cette jurisprudence du Conseil Constitutionnel.

    A suivre …….

    Bonne journée

    1 membre a remercié l’auteur pour ce post.
  • #228427

    Esprit d embruns
    Membre ARGENT

    Bonjour à tous,

    Dans le prolongement de l’info donnée par Claude Nogue, quelqu’un pourrait-il apporter des précisions (et liens ?) sur les cotisations RSI obligatoirement versées par les propriétaires LMNP au-delà des 23 K€ de recettes annuelles ?

    En 2017, je suis dans le schéma suivant : Sous statut LMNP, j’ai gagné plus de 23 K€ mais je suis en déficit fiscal. Donc, je suis assujetti au paiement du forfait de cotisations sociales RSI (1.045€). Que m’apporte concrètement le paiement de ce forfait en terme de couverture sociale ou retraite ? La loi prévoit que je peux opter pour le versement de mes cotisations au régime général plutôt qu’au RSI. Dans ce cas, quel montant dois-je régler au régime général ? pour quelle protection ?

    Enfin, à supposer que la loi applicable soit la même pour les revenus perçus en 2018, ayant déjà dépassé les 23 K€ et prévoyant peut-être un bénéfice fiscal, sur quelle assiette sont calculées les cotisations RSI ou régime général et à quel taux pour chaque régime ?

    Merci pour vos contributions, belle journée !

    • #229544

      Claude NOGUE
      Membre ARGENT

      Bonjour Esprit d’Embruns

      J’ai lu avec intérêt et attention votre post et vous avoue être surpris au régime qui vous est actuellement applicable. En application de l’art L613-1 du code de la Sécurité Sociale les LMNP doivent en effet s’affilier au régime RSI si leurs recettes sont > à 23000€, recettes et non bénéfices. Votre déficit fiscal est donc ici inopérant, d’où ma surprise de l’application d’un montant forfaitaire de 1045€.

      Il est tout à fait possible en revanche pour éviter l’affiliation au RSI d’opter pour le régime général sous réserve que les recettes soient comprises entre les seuils plafonds en vigueur au jour de la déclaration. Dans ce cas les cotisations et contributions de sécurité sociale sont dues aux taux de droit commun. Elles sont calculées sur les recettes diminuées d’un abattement de 60%, ou de 87% pour les meublés de tourisme classés. Les cotisations sont bien calculées sur la base des recettes, le fait d’être en réel ou en micro au plan fiscal est sans effet sur le calcul des cotisations sociales en cas d’option pour le régime général : dans tous les cas elles sont calculées sur la base des recettes. Les cotisations RSI s’élèvent à 41% des revenus et en l’absence de revenus il y a une cotisation minimale en maladie et retraite de 1198€ (pour 2017). La cotisation minimale annuelle retraite permet de bénéficier de 3 trimestres de cotisations. Il peut être enfin intéressant d’être assujetti aux cotisations sociales. Cela peut permettre de bénéficier d’une couverture maladie lorsque la personne ne relève d’aucun régime obligatoire, et d’obtenir des trimestres de cotisations retraite.

      Bonne journée

       

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

NOS CONSEILS POUR BIEN RÉSERVER AVEC LVP

C’est décidé, pour vos prochaines vacances vous allez louer le logement qui vous convient vraiment, selon vos propres critères !

Il vous reste quelques appréhensions ou inquiétudes face aux nombreuses propositions visibles sur Internet ?

Voici quelques bons conseils et les pièges à éviter pour que vos vacances restent un moment de détente privilégié.

 

Vous avez opté pour la location de particulier à particulier, c’est le bon choix !

LVP est un groupement associatif de propriétaires refusant le diktat des sites commerciaux qui profitent de l’engouement de la location de vacances pour s’enrichir sur le compte des propriétaires et des vacanciers… Nous souhaitons rester fidèle à l’ADN de notre activité : la relation entre particuliers, offrant un site humain qui laisse place aux échanges entre vacanciers et propriétaires tout en facilitant leur mise en contact via internet.
•  Nous vous proposons une sélection de propriétaires respectueux d’une charte de confiance, ce qui est gage de qualité, de sérieux et de fiabilité.
•  Chaque propriétaire annonçant sur notre site doit prouver son identité et que le bien qu’il propose lui appartient : Cela limite grandement les risques de fausses annonces !
•  Chaque propriétaire reste votre unique interlocuteur. LVP n’est pas le mandataire du propriétaire et n’intervient aucunement dans le processus de réservation.

 

Vous pouvez facilement vérifier par vous même certaines informations

• Chaque bien doit être présenté le plus précisément possible avec une description de l’emplacement, de sa nature (maison, appartement…) le nombre de pièces, chambres, salle de bain, WC, la surface habitable, annexes, couchages…
• Ayez le réflexe de contacter le propriétaire pour lui poser toutes les questions nécessaires concernant les équipements et les prestations du logement. Vérifiez avec lui la disponibilité et la compatibilité de ce bien avec vos attentes, la proximité des activités et des centres d’intérêt recherchés. Vous pouvez aussi demander d’autres photos si besoin…
• Consultez la réputation de la location sur internet à partir de son nom si c’est possible : Les avis laissés par les vacanciers précédents sur différents sites d’annonces donnent généralement une bonne indication sur la qualité de la location et des relations avec le propriétaire. C’est aussi un très bon moyen de comparer les prix entre les différents sites en sachant que certains facturent des frais de réservation pouvant dépasser 15% du prix du loyer !

 

Si vous décidez de réserver, vous êtes en droit d’exiger de la part du propriétaire un contrat de location qui doit contenir au minimum :

•  Votre nom et les dates de votre réservation,
•  Les coordonnées exactes du propriétaire et les moyens de le contacter : mail, téléphone…
•  L’adresse précise du logement,
•  Le descriptif complet de la location,
•  Le montant total du loyer (charges comprises ou pas, frais de ménage et /ou les éventuels coûts à votre charge) ainsi que le montant des arrhes ou acompte.
•  Le montant de la caution,
•  Les modalités de ces paiements.

Votre réservation sera validée après avoir renvoyé un exemplaire de ce contrat signé par les deux parties et le paiement des arrhes (ou acompte).

Un état des lieux doit être fait à votre arrivée lors de la remise des clefs, ainsi qu’à votre départ pour éviter toute contestation par la suite.

Les conditions de la restitution de la caution doivent être clairement stipulées dans le contrat de location. 

Emportez le contrat de location avec vous pour avoir sous la main toutes les informations qui vous ont été indiquées.

De votre côté, en bon chef de famille ou de groupe, veillez à faire respecter les lieux et le voisinage pour que tout se passe dans la joie et la bonne humeur !

La location de vacances entre particuliers, c’est avant tout une relation de confiance et de respect mutuel qui doit être accompagnée d’un comportement responsable de part et d’autre.

SIGNALER UNE ANNONCE

Nous attachons une grande importance à la qualité des annonces proposées sur notre site. Si malgré notre vigilance vous estimez que cette annonce n’est pas légitime, merci de nous le signaler en précisant les raisons. Nous contacterons directement son propriétaire pour étudier avec lui les raisons de vos doutes.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

BESOIN D’AIDE

Avez-vous consulté la rubrique « Besoin d’aide » dans le menu « Propriétaires » ?
La réponse à votre question attend surement votre lecture…

Si malgré tous nos efforts dans la rédaction de ces guides vous n’avez pas trouvé de solution, contactez-vous. Nous vous aiderons à en trouver une adaptée à votre situation.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

MODIFIER MON ANNONCE

Pour modifier les paramètres de votre annonce, vous devez déplacer votre souris sur l’information que vous souhaitez corriger pour faire apparaitre une icône en forme de crayon qui vous permettra d’accéder aux différents choix possibles.

Pour modifier vos photos, vous devez déplacer votre souris sur le diaporama et cliquer sur l’icône en forme de crayon pour accéder à la gestion de vos photos. Vous pourrez alors supprimer des photos, en télécharger de nouvelles, les modifier et les déplacer pour organiser leur ordre d’affichage.

 

MIGRATION DE MON ANNONCE

LVP propose désormais aux membres adhérents une nouvelle gestion des annonces qui va grandement améliorer la présentation et la mise en avant de celles-ci tout en permettant d’en modifier le contenu directement depuis notre site !

Pour en bénéficier, vous devez recréer votre annonce depuis le nouveau formulaire. Cela vous prendra environ 30 minutes.

Dès que votre nouvelle annonce sera validée, elle remplacera automatiquement l’ancienne.

libero Praesent quis ut ut elit. velit, Donec dolor et, quis,

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :