Collecte de la taxe de séjour par les opérateurs numériques

Accueil FORUMS LA LOCATION : SA GESTION ET LA FISCALITE ? Collecte de la taxe de séjour par les opérateurs numériques

Ce sujet a 7 réponses, 6 participants et a été mis à jour par  Elisabeth, il y a 1 mois et 1 semaine.

  • Auteur
    Messages
  • #187646

    Claude NOGUE
    Membre ARGENT

    Homeaway et Abritel collectent dorénavant la taxe de séjour sur les nuitées commercialisées dans certaines communes.Le calendrier se déploie depuis le 01 janvier.Voir dans les liens ci-dessous si la commune d’hébergement de chacun entre dans le nouveau dispositif sachant que toutes les communes ne sont pas concernées.

    Comment ça marche ?

    Abritel Homeaway et Airbnb collectent la taxe de séjour au moment du paiement du séjour, c’est donc la date à laquelle les voyageurs du séjour ont effectué le paiement sur le site qui est prise en considération pour la collecte par les opérateurs numériques et ceci quelle que soit la date à laquelle s’effectue le séjour.

    Quel est le tarif appliqué par les opérateurs numériques ?

    Airbnb et Abritel Homeaway appliquent le tarif fixé par délibération de la collectivité qui a institué la taxe de séjour sur le territoire pour les meublés de tourisme sans classement ou en attente de classement. Les hébergeurs de meublés sans classement n’auront rien à faire concernant la collecte de la taxe de séjour au titre de ces nuitées si le séjour a été commandé à partir de la date de collecte par les opérateurs numériques. Ils devront cependant déclarer ces nuitées ces dernières ne seront pas à reverser. Si le séjour a été commandé avant la date de collecte par les opérateurs numériques, les hébergeurs devront eux-mêmes collecter, déclarer et reverser la taxe de séjour. Les hébergeurs des meublés de tourisme classés auxquels s’applique donc un tarif supérieur à celui des meublés de tourisme sans classement devront collecter la taxe de séjour au titre de ces nuitées pour un montant qui correspond à la différence entre le tarif qui leur est applicable et le tarif appliqué par les opérateurs numériques. Ils devront ensuite déclarer ces nuitées, puis les reverser à hauteur du différentiel entre le tarif de la nuitée collectée par les opérateurs numériques et celui qui est affecté à leur hébergement. Exemple tarif meublé non classé 0,85€ – meublé classé 1,10€ – montant à collecter et à reverser 0,25€.

    Pour plus d’informations ou les modalités d’application il est souhaitable de contacter sa commune.

    Source loi n°2014-1654 du 29.12.2014 art 67 et article L2333-34 subséquent du  CGCT.

    Liens :

    http://www.taxedesejour-airbnb.fr/

    https://aide.abritel.fr/articles/En-France-quelles-sont-les-villes-ou-Abritel-HomeAway-se-charge-de-la-perception-et-du-versement-des-taxes

     

    2 membres ont remercié l’auteur pour ce post.
  • #198150

    Brigitte MEYER
    Membre ARGENT

    Nous étions une semaine à Singapour, à notre arrivée un accueil sympathique pas de problème, mais très vite notre “hôte” nous demande de ne pas dire que nous sommes là par Airbnb, nous devons dire que nous sommes des connaissances, si quelqu’un nous demande dans l’immeuble. Nous avons bien compris que la location était illégale !!

    surprenant dans un pays aussi sévère, pour exemple, un chewing gum c’est 1000 Dollars d’amende, le trafic de drogue la peine de mort, la ville état est très propre, pas de cris, pas de Klaxons, pas de saletés..

    Quand nous nous rendons à la piscine sur le toit de l’immeuble, les choses se confirment, à la sortie de l’ascenseur, une affiche avec un long texte sur les locations illégales qui ont cours aussi dans cet immeuble, avec les photos de 2 hommes…

    Alors en discutant avec la famille on en arrive à se dire que les locations illégales sont un fléau partout, et nuisent à tous, là un de mes jeunes me dit, il suffit d’écrire sur nos annonces que la location est légale et déclarée plutôt que de râler.

    Alors je fais le test j’ai mis sur 2 annonces le texte suivant sur Airbnb

    “Ceci est une location légale: numéro de Siret 48883433400010
    Nous collectons et payons les taxes de séjour incluses dans le prix”

    Ainsi les vacanciers sauront que nous existons et payons la taxe de séjour, peut être que certains n’en n’ont rien à faire, mais d’autres seront peut être vigilants

    qu’en pensez vous ?

     

    Gites en Alsace
    www.gite-alsace.eu

    2 membres ont remercié l’auteur pour ce post.
    • #198732
      LVP
      LVP
      Membre ADMINISTRATEUR

      Bonjour Brigitte,

      C’est une très bonne idée de mettre en avant sur vos annonce votre numéro SIRET et d’indiquez que la taxe de séjour est incluse et payée.

      D’après ce qu’on peut lire un peu partout, ça sera très bientôt une obligation pour tous les sites d’annonces d’afficher le numéro de déclarant de chaque propriétaire sur chaque annonce. Ca me semble être sera une bonne solution pour éviter la concurrence déloyale même si la motivation de Bercy est surement bien différente…

      Bonne journée

      Benoit

      Président Fondateur de LVP

      1 membre a remercié l’auteur pour ce post.
  • #210314

    Esprit d embruns
    Membre ARGENT

    Bonjour à tous,

    Pour continuer le sujet “Taxe de séjour” collectée par les OTA :

    Depuis le 15 février 2018, la taxe de séjour est facturée et prélevée de façon prévisionnelle par les plateformes de réservation dans notre région.

    1) Homeaway nous prélève des frais de commission (3%, comme sur les acomptes de location) sur la taxe de séjour. Cela leur semble normal car, selon leurs conditions générales de vente, nous sommes d’accord que soit prélevée la commission sur toute somme payée par le vacancier. Or, les frais de service payés par le vacancier ne font l’objet d’aucun prélèvement de frais de commission sur notre dos et il s’agit en l’espèce d’un impôt directement versé à la collectivité territoriale qui le reçoit, nous ne percevons aucunement ce montant. Le responsable du service local de taxe de séjour trouve ce prélèvement “anormal”.

    2) Homeaway prélève de façon prévisionnelle, cela ne reflète pas forcément la réalité, nous le savons bien. Prenons un exemple : un vacancier réserve un séjour de 7 nuitées à 4 personnes. Il règle donc à Homeaway 28 unités de taxe de séjour (4 x 7). Or, seules 3 personnes viennent séjourner chez moi et ils repartent tous au bout de 6 jours pour raison personnelle. Au final, ils ne sont redevables que de 18 unités de taxe de séjour (3 x 6). Comment faire pour traiter ce point, surtout en face-à-face avec nos vacanciers ? Le service local de taxe de séjour nous répond que le code général des collectivités territoriales prévoit que le vacancier peut faire un dossier à déposer en mairie, avec attestation de notre part sur le nombre de nuitées et de personnes hébergées réellement, copie des pièces d’identité de chaque personne, IBAN, etc. et qu’au final, la mairie lui remboursera le trop perçu. Quelle belle perspective pour un touriste étranger dans notre beau pays !…

    J’aimerai beaucoup lire vos réactions sur ce sujet, et vous proposer une action commune de masse contre les plateformes qui nous prélèvent une commission sur la taxe de séjour.

    Merci à tous.

    1 membre a remercié l’auteur pour ce post.
    • #213444

      Claude NOGUE
      Membre ARGENT

      Bonjour Esprit d’Embruns.

      Je partage comme beaucoup sur ce forum votre courroux, mais je crois qu’il faut se résoudre à un constat de dépit et d’impuissance face aux agissements d’Homeaway. Pour ma part Abritel/Homelidays doivent rester une simple vitrine pour être simplement et seulement identifié des internautes locataires. Face à la chute vertigineuse des contacts j’ai opté pour la formule à la commission. Je refuse d’acquitter un abonnement, que des frais de services soient appliqués au locataire y compris sur le montant du dépôt de garantie, que je ne puisse être crédité du montant des arrhes au moment de la réservation, que le locataire puisse annuler son engagement selon les formules jusqu’au dernier moment si bon lui semble et non en cas de force majeure, etc…etc …Alors me direz-vous à quoi peut bien me servir une annonce sur cette plateforme ? Eh bien c’est très simple, radical et rédhibitoire. Si un locataire formule une demande je l’invite à me contacter directement sur mon site personnel. Soit il accepte et la réservation se fera de gré à gré, soit il ne donne pas suite et dans ce cas moi non plus. En cas d’accord Homeaway risque de découvrir la supercherie, m’opposer leurs conditions générales qui interdisent bien évidemment cette pratique et donc me déclasser voire supprimer mon annonce. J’assume pleinement ces risques et considère eu égard à l’inefficience qu’Homeaway représente dorénavant pour moi et du ratio gain/contraintes que le manque à gagner n’en sera pas un.

      Alors si votre proposition d’une action de masse à mener est toute à votre honneur elle passera par un bras de fer opposant bon sens, juste prix à recherche de profit et impéritie, et dont l’issue est connue d’avance. Je crois que notre énergie doit être dépensée ailleurs qu’à essayer de ramener à la raison un annonceur qui dérive maintenant beaucoup trop.

      Bonne journée,

      2 membres ont remercié l’auteur pour ce post.
  • #218346

    Bonjour à tous!
    Tout cela semble bien compliqué! Surtout par rapport au post de Claude Nogue, une partie payé par la plateforme l’autre par le propriétaire. Comment expliquer cela au vacanciers.

    Une interpellation au niveau des autorités locales n’est elle pas possible?
    Voilà ce qui à été décidé et accepté par votation populaire en Suisse dans le canton du Valais:

    Pour les propriétaire:
    Il est recommandé de facturer un forfait au propriétaire selon le nombre de chambre. Par exemple nous avons un 3 pièces (2 chambres à coucher), ils comptent 4 lits à un taux d’occupation de 40 nuits par année. Prix 4CHF/jour. Soit forfait de 640CHF.
    En contrepartie, le propriétaire ne paie plus de taxe de séjour quand il séjourne dans son logement.
    De nombreuses communes offres un carnet avantage avec de nombreuses réductions (par exemple remontées mécaniques gratuite en été, transport publique gratuit,..).

    Pour les vacanciers:
    Les vacanciers doivent payer la taxe à la nuitée. Afin d’encourager l’inscription, il reçoit la plupart du temps une carte loisirs avec des prestations financées par les taxes de séjour (Rabais, transports publics gratuits,…).

    Ristourne aux propriétaires:
    De nombreuses communes permettent d’encaisser les premières taxes des vacanciers jusqu’à concurrence du montant du forfait. Ce qui est le cas de ma commune. Donc aujourd’hui il suffit de louer environ 6 semaines pour avoir son forfait gratuit.

     

    Caractéristique de la région: le canton du Valais possède beaucoup de résidences secondaires, notamment dans les stations. Bcp de ces résidences sont sous occupées (lit froids). Cette nouvelle lois votée récemment encourage la mise à disposition des bien pour le tourisme.

     

  • #1000420

    Elisabeth
    Membre OR

    Bonjour tout le monde 🙂

    Je remonte ce sujet car  Airbnb (pas encore vu sur Homelidays) collecte dorénavant la taxe de séjour de notre commune, je m’en suis rendu compte en mettant à jour mon annonce pour 2019.

    J’ai fait une simulation de coût et je ne comprends pas leur calcul : si 2 pers c’est 0.78€/nuit, si 4 c’est 0.82€/nuit pour un séjour à la semaine et si pour un séjour de 2 nuits c’est 0.75€/nuit ….

    Vous avez pu constaté vous aussi ce problème ?

    Sans compter que la taxe de séjour est de 0.83€ par adulte, les mineurs en sont exonérés sur notre commune. Airbnb n’exonère que les bébés …

    Si il faut compléter les sommes auprès de l’office du tourisme pour payer les sommes manquantes, ça va devenir compliqué : le site où je fais ma déclaration ne permet pas d’inscrire une somme différente, juste le nombre de nuits

    Ou encore demander aux vacanciers de déposer un dossier pour se faire rembourser le trop perçu ?… on n’est pas sorti de l’auberge…

    En savez vous plus sur le sujet ? ou avez vous trouvé un moyen de contourner la difficulté ?

    J’avoue que je suis un peu dépitée de l’évolution générale de la location saisonnière, sans compter ma prise de tête aujourd’hui avec le service client d’Homelidays qui m’arnaque de 57€ tout ça pour rendre service à un vacancier …

    www.facebook.com/gitedelaparette/

  • #1042941

    Elisabeth
    Membre OR

    J’ai fini par avoir les réponses que je souhaitais, j’en ai même fait un article pour mes visiteurs et entre temps je suis tombée sur cette info : https://www.tourmag.com/France-Atout-France-et-Expedia-Group-vont-lancer-une-campagne-commune_a94150.html

    Expédia va s’occuper de la promotion de notre tourisme ?!

    On sait pourquoi, et comment!  reste à comprendre ce qui se passe sous la table pour Atout France et notre gouvernement… Je me demande si un jour nous ne serons pas tous obligés de passer par ces plateformes

     

    www.facebook.com/gitedelaparette/

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

NOS CONSEILS POUR BIEN RÉSERVER AVEC LVP

C’est décidé, pour vos prochaines vacances vous allez louer le logement qui vous convient vraiment, selon vos propres critères !

Il vous reste quelques appréhensions ou inquiétudes face aux nombreuses propositions visibles sur Internet ?

Voici quelques bons conseils et les pièges à éviter pour que vos vacances restent un moment de détente privilégié.

 

Vous avez opté pour la location de particulier à particulier, c’est le bon choix !

LVP est un groupement associatif de propriétaires refusant le diktat des sites commerciaux qui profitent de l’engouement de la location de vacances pour s’enrichir sur le compte des propriétaires et des vacanciers… Nous souhaitons rester fidèle à l’ADN de notre activité : la relation entre particuliers, offrant un site humain qui laisse place aux échanges entre vacanciers et propriétaires tout en facilitant leur mise en contact via internet.
•  Nous vous proposons une sélection de propriétaires respectueux d’une charte de confiance, ce qui est gage de qualité, de sérieux et de fiabilité.
•  Chaque propriétaire annonçant sur notre site doit prouver son identité et que le bien qu’il propose lui appartient : Cela limite grandement les risques de fausses annonces !
•  Chaque propriétaire reste votre unique interlocuteur. LVP n’est pas le mandataire du propriétaire et n’intervient aucunement dans le processus de réservation.

 

Vous pouvez facilement vérifier par vous même certaines informations

• Chaque bien doit être présenté le plus précisément possible avec une description de l’emplacement, de sa nature (maison, appartement…) le nombre de pièces, chambres, salle de bain, WC, la surface habitable, annexes, couchages…
• Ayez le réflexe de contacter le propriétaire pour lui poser toutes les questions nécessaires concernant les équipements et les prestations du logement. Vérifiez avec lui la disponibilité et la compatibilité de ce bien avec vos attentes, la proximité des activités et des centres d’intérêt recherchés. Vous pouvez aussi demander d’autres photos si besoin…
• Consultez la réputation de la location sur internet à partir de son nom si c’est possible : Les avis laissés par les vacanciers précédents sur différents sites d’annonces donnent généralement une bonne indication sur la qualité de la location et des relations avec le propriétaire. C’est aussi un très bon moyen de comparer les prix entre les différents sites en sachant que certains facturent des frais de réservation pouvant dépasser 15% du prix du loyer !

 

Si vous décidez de réserver, vous êtes en droit d’exiger de la part du propriétaire un contrat de location qui doit contenir au minimum :

•  Votre nom et les dates de votre réservation,
•  Les coordonnées exactes du propriétaire et les moyens de le contacter : mail, téléphone…
•  L’adresse précise du logement,
•  Le descriptif complet de la location,
•  Le montant total du loyer (charges comprises ou pas, frais de ménage et /ou les éventuels coûts à votre charge) ainsi que le montant des arrhes ou acompte.
•  Le montant de la caution,
•  Les modalités de ces paiements.

Votre réservation sera validée après avoir renvoyé un exemplaire de ce contrat signé par les deux parties et le paiement des arrhes (ou acompte).

Un état des lieux doit être fait à votre arrivée lors de la remise des clefs, ainsi qu’à votre départ pour éviter toute contestation par la suite.

Les conditions de la restitution de la caution doivent être clairement stipulées dans le contrat de location. 

Emportez le contrat de location avec vous pour avoir sous la main toutes les informations qui vous ont été indiquées.

De votre côté, en bon chef de famille ou de groupe, veillez à faire respecter les lieux et le voisinage pour que tout se passe dans la joie et la bonne humeur !

La location de vacances entre particuliers, c’est avant tout une relation de confiance et de respect mutuel qui doit être accompagnée d’un comportement responsable de part et d’autre.

SIGNALER UNE ANNONCE

Nous attachons une grande importance à la qualité des annonces proposées sur notre site. Si malgré notre vigilance vous estimez que cette annonce n’est pas légitime, merci de nous le signaler en précisant les raisons. Nous contacterons directement son propriétaire pour étudier avec lui les raisons de vos doutes.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

BESOIN D’AIDE

Avez-vous consulté la rubrique « Besoin d’aide » dans le menu « Propriétaires » ?
La réponse à votre question attend surement votre lecture…

Si malgré tous nos efforts dans la rédaction de ces guides vous n’avez pas trouvé de solution, contactez-vous. Nous vous aiderons à en trouver une adaptée à votre situation.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

MODIFIER MON ANNONCE

Pour modifier les paramètres de votre annonce, vous devez déplacer votre souris sur l’information que vous souhaitez corriger pour faire apparaitre une icône en forme de crayon qui vous permettra d’accéder aux différents choix possibles.

Pour modifier vos photos, vous devez déplacer votre souris sur le diaporama et cliquer sur l’icône en forme de crayon pour accéder à la gestion de vos photos. Vous pourrez alors supprimer des photos, en télécharger de nouvelles, les modifier et les déplacer pour organiser leur ordre d’affichage.

 

MIGRATION DE MON ANNONCE

LVP propose désormais aux membres adhérents une nouvelle gestion des annonces qui va grandement améliorer la présentation et la mise en avant de celles-ci tout en permettant d’en modifier le contenu directement depuis notre site !

Pour en bénéficier, vous devez recréer votre annonce depuis le nouveau formulaire. Cela vous prendra environ 30 minutes.

Dès que votre nouvelle annonce sera validée, elle remplacera automatiquement l’ancienne.

sem, dolor tristique leo. ut libero Sed sit diam consectetur et,