BOOKING adopte le modèle AirBnb !

Accueil FORUMS COMMENT FAIRE LA PROMOTION DE NOS LOCATIONS ? BOOKING adopte le modèle AirBnb !

Ce sujet a 8 réponses, 6 participants et a été mis à jour par Gérard Rafinon Gérard Rafinon, il y a 3 mois et 1 semaine.

  • Créateur
    Sujet
  • #2210704
    Durian
    Durian
    Participant

    La convergence des OTA vers un business model à l’américaine aussi unique que merdique   va continuer en 2019. Booking vient d’annoncer sa grande mue vers le modèle AirBnb afin de pouvoir rattraper son retard dans les locations de vacances sur ses deux grands concurrents.

    Les “rental properties” sont un marché en plein essor pour plusieurs raisons : leur offre est colossale (plus de 3 Millions en France contre 18.000 hôtels et 50.000 maisons d’hôtes) et les voyageurs plebiscitent de plus en plus ce mode de séjour. Normal, dès lors, que les géants du marché en fassent une priorité absolue.

    Pour autant, il existe plusieurs freins au développement de ce business. Les habitudes sont bien ancrées chez certains propriétaires qui ne veulent pas, par exemple, se résoudre à se vendre en ligne en temps réel. C’est-à-dire, à l’instar d’un hôtelier ou d’une maison d’hôtes, à proposer ses prix et ses disponibilités en temps réel et à recevoir des réservations instantanées, sans qu’ils aient leur mot à dire. Pour beaucoup de propriétaires, il leur est encore nécessaire (sinon vital, selon certains) d’avoir le client au téléphone, de sonder sa personnalité … pour éviter de louer son bien à quelqu’un d’indésirable. Et la notion “d’indésirable” peut être plus ou moins avouable dans les critères invoqués ou non par les propriétaires …

    Ces “préventions”  sont incompatibles avec les systèmes actuels de réservations où – à toute heure du jour et de la nuit et dans n’importe quelle langue – tout le monde peut réserver une chambre d’hôtel ou une maison d’hôtes sans que le propriétaire n’ait à donner son avis.

    Dans le même temps, les OTAs n’acceptent pas de proposer des biens à la location avec un système de validation où le propriétaire décide. D’où l’annonce de Booking, cette semaine à Las Vegas, où se réunissaient les principaux loueurs américains.

    L’idée de Booking est de proposer des fonctions avancées aux propriétaires sur le thème : “Acceptez de louer en temps réel sans contrôler préalablement qui vient chez vous et je vous apporterai plus de business ! Quant à moi (Booking), ==je suis prêt à m’adapter aussi et à vous garantir que ces locataires sont compatibles avec vos exigences …” 

    Tant qu’il y aura des naïfs pour croire aux promesses des multinationales…..

    Pour ce faire, Booking vient de lancer une nouvelle fonction qui consiste à n’accepter en temps réel des réservations qu’aux conditions (filtres) définies par le propriétaire. Par exemple, que le “guest” ait communiqué un numéro de téléphone vérifié par Booking ou, autre exemple, que ce dernier ait déjà effectué au moins une réservation chez Booking … ou encore que le client n’ait pas été signalé par d’autres propriétaires comme ayant généré des sinistres dans une précédente location, etc …

    Or il suffit de lire le forum des propriétaires de locations sur AirBnb pour savoir que ce genre de filtre est juste du vent destiné à rassurer les propriétaires. Les exemples abondent de “super guests” très bien notés qui décident de se venger de leur loueur pour un oui ou pour un non.

    Désormais, chaque propriétaire pourra noter sur Booking  tel ou tel client sur son comportement, l’état dans lequel il a laissé le bien après son départ, etc …Une véritable révolution lorsqu’on sait que des centaines de chambres d’hôtes ont rompu avec Booking du fait de l’unilatéralité du système d’évaluations  mis en place  par le géant américain de la réservation en ligne. 

    En activant tel ou tel filtre, le propriétaire pourra donc s’assurer sur Booking  que ne seront acceptés que les locataires qui réunissent un nombre très limité de  critères, tous politiquement corrects. La réservation pourra donc être réalisée – sans leur consentement préalable – directement et en ligne. Avis aux kamikazes !

    Booking prévient aussi que les seuls filtres possibles seront des filtres “moralement acceptables”, histoire de prévenir les propriétaires qui souhaiteraient connaître le patronyme de tel ou tel client (ou d’entendre leur accent) pour refuser tel ou tel type de client en fonction de ses origines ethniques supposées …

    Cette évolution du modèle  Booking à la suite d’Abritel,  vers le modèle AirBnb démontre à la fois l’importance que revêt le marché de la location dans son business global mais aussi les freins identifiés pour mobiliser de plus en plus de propriétaires; le contrôle préalable du client étant, semble-t-il, le frein le plus prioritaire.

    Elle démontre aussi que seuls les propriétaires qui accepteront la réservation instantanée seront visibles, demain, sur les principaux OTAs. En effet, qu’il s’agisse d’AirBnB ou de HomeAway, les principaux concurrents de Booking incitent leurs propriétaires à passer de la simple diffusion d’annonces à la réservation instantanée.

    Cette évolution démontre donc avec quelle volonté les OTAs poussent les propriétaires à aller plus vite vers la réservation instantanée.  Olivier Gremillon, le boss de cette division chez Booking espère que la pêche aux gogos sera fructueuse   :“Les propriétaires comprennent que la réservation instantanée leur génère plus de ventes ( ah ?) . En les interrogeant, on a compris quel était leur principal obstacle pour y aller. Avec ces filtres de vérification du client final, on devrait décider de nombreux propriétaires à nous rejoindre ….

    Autre innovation: Booking va inciter les propriétaires à proposer des activités à faire autour de chez eux. C’est la grande tendance du moment : vendre autre chose qu’une simple chambre … et proposer une expérience complète en mixant hébergement et activités.  Pour mieux copier les leaders du secteur que sont Trip Advisor, Kayak  et AirBnB, des outils complémentaires sont en cours de développement chez Booking pour permettre aux propriétaires de locations de vendre à proximité de chez eux des attractions ou proposer eux-mêmes leurs activités en complément de réservations effectuées chez un autre propriétaire, par exemple.

     

    5 membres ont remercié l’auteur pour ce post.
  • Auteur
    Réponses
  • #2293782

    Brigitte
    Membre ARGENT

    Un truc que je trouve bizarre, sur les réseaux sociaux notamment Facebook, bon nombre de loueurs sont amis avec les OTA. ils mettent à disposition pour ainsi dire leur page, leurs clients souvent. Les OTA peuvent les espionner et pomper leurs amis ?

    Déjà si n’y prend pas garde Airbnb se pointe sur votre ordi via votre messagerie, j’utilise Safari en étant sur Mac et je suis obligée de nettoyer manuellement, parce que le tracking qui s’installe n’est simplement dans l’historique mais ils installent un fichier que je dois supprimer via une astuce dans la bibliothèque…

    Les loueurs ont ils conscience de ce qu’ils offrent contre rien en échange ?

    Gites en Alsace
    www.gite-alsace.eu

    • #2295375
      Gérard Rafinon
      Gérard Rafinon
      Membre ARGENT

      Tout à fait d’accord.

      Une raison de plus de ne pas utiliser de messagerie IMAP mais de choisir logiciel de messagerie résident. Quand à ces soit disant systèmes de messageries gratuits tels que gmail ou autres, en dépit de toutes les promesses faites, les corporations américaines sont loin d’être réputées pour leur altruisme.

      Pour elles, même pas besoin de Facebook. Trip-advisor (alias Booking.com) par exemple a tout simplement pompé le texte de mon site web  pour annoncer au monde entier que leur partenaire n’avait pas accès à nos tarifs. Ils n’ont pas dû trouver notre page “Tarifs”. Et pourtant les liens sont bien là…

       

  • #2252262
    Lionel PERRAIN
    Lionel PERRAIN
    Membre ADMINISTRATEUR

    Bonjour à tous,

    la réservation instantanée est la limite que je ne franchirai pas. Je ne suis pas un professionnel de hôtellerie ni ne veux en être assimilé ! Ces bouking et rbnb ont été depuis longtemps bannis de mes annonceurs.

    A bientôt,

    Lionel

    3 membres ont remercié l’auteur pour ce post.
  • #2229524
    Gérard Rafinon
    Gérard Rafinon
    Membre ARGENT

     

    Bonjour!

    Cette politique va dans le sens de la culture américaine où on privilège les achats impulsifs. Par exemple aux USA les banques ont bloqué pendant longtemps les cartes à puces au bénéfice de celles à bandes magnétiques. C’est seulement quand ils ont développé le payement sans contact  que les puces électroniques y ont les bienvenues sur les cartes bancaires.

     

     

  • #2229274
    Bennynet
    Bennynet
    Membre OR

    Bonjour,

    Le jour où ces sites proposeront une véritable garantie “sans risque” sur une demande de réservation immédiate, c’est à dire a leur tour d’accepter la déclaration d’un litige  en un clic sans aucune discussion possible alors les propriétaires pourront eux aussi prendre le risque d’accepter n’importe qui chez eux !

    Ces OTA ne prendront jamais cette décision de garantir à leur charge les éventuels dégradations. Ce n’est pas a nous de prendre tous les risques !

    Seuls les propriétaires que recherchent uniquement le profit prendront cette option de réservation “immédiate” pour avoir leur annonce en début de liste et augmenter leurs chances de remplir leurs plannings… Ça ne sera surement pas les meilleurs bons plans pour les vacanciers.

    A force de vouloir un monde du “tout tout de suite en un clic”, on va finir par faire partir nos ordinateurs en vacances à notre place avec notre CB 😉

    www.villamenerbellec.com
    www.location-vacances-vista.com

    1 membre a remercié l’auteur pour ce post.
  • #2228865
    Durian
    Durian
    Membre BRONZE

    Voilà les éléments de droit qui ont fait pencher la balance de la Cour de Justice de l’UE  en faveur de la réfutation de l’argument selon lequel UBER  serait une simple plateforme d’intermédiation , un simple site de petites annonces et donc non soumis à réglementation …..

    Lisez bien attentivement, car toute la tartuferie d’AirBnb se trouve AUSSI condensée  dans ces quelques lignes à l’exception de la formation du prix de vente/location  :

    It follows from the information before the Court that the intermediation service provided by Uber is based on the selection of non professional drivers using their own vehicle to whom the company provides an application without which :

    (i) those drivers would not be led to provide transport services and

    (ii) persons who wish to make an urban journey would not use the services provided by those drivers .

    In addition Uber  exercises DECISIVE INFLUENCE ( c’est moi qui souligne) over the conditions under which that service is provided by those drivers. On the latter point it appears inter alia that Uber determines at least the maximum fare by means of the eponymous application , that the company receives that amount from the client before paying part of it to the non professional driver of the vehicle, and that it exercices certain control over the quality of the vehicles , the drivers and their conduct which can in some circumstances result in their exclusion.

     

     

  • #2225394
    ventoux
    ventoux
    Membre OR

    Bonsoir Durian

    En ce qui me concerne , cela fait longtemps que je considere que rbnb prend exemple sur le modele booking pour aboutir au même but : Reduire en esclavage les hebergeurs .

    Finalement peut etre que l’eleve a depassé le maitre …..ce qui dans l’absolu est souhaitable  ! …………….question de point de vue.

    Bonne soirée

    Bruno

    http://domainedesteyssieres.fr/

    • #2228635
      Durian
      Durian
      Membre BRONZE

      Bonjour Bruno

      Oui chacun prend les pires recettes de l’autre !  Ma vision des choses est qu’AirBnb ne devrait même pas être autorisé à exercer l’activité qu’ils exercent,  compte tenu de leur business model lequel devrait en toute logique les  cantonner au simple  partage de logement (leur activité première).

      Une décision similaire à celle qui a été prise par la CJUE concernant UBER fin 2017 (  http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2017/12/20/32001-20171220ARTFIG00126-pour-la-justice-europeenne-uber-est-une-entreprise-de-transports.php ) doit impérativement être prise vis a vis d’AirBnb pour arrêter cette tartuferie par laquelle AirBnb  prétend n’être qu’une simple plateforme de “mise en relations”.

      Cet argument lui permet encore d’échapper pour le moment aux réglementations qui régissent les professions d’intermédiaires en immobilier (  nécessité de formation diplomante pour le staff , garantie financière etc ).

      J’imagine que la seule raison  pour laquelle cette décision n’a pas été prise est que l’urgence sociale est  moindre pour le cas AirBnb que pour Uber.  Nos fonctionnaires ont pris la mauvaise habitude de se presser uniquement quand le lait commence à monter  dans la casserole.

      Cordialement

      1 membre a remercié l’auteur pour ce post.

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

NOS CONSEILS POUR BIEN RÉSERVER AVEC LVP

C’est décidé, pour vos prochaines vacances vous allez louer le logement qui vous convient vraiment, selon vos propres critères !

Il vous reste quelques appréhensions ou inquiétudes face aux nombreuses propositions visibles sur Internet ?

Voici quelques bons conseils et les pièges à éviter pour que vos vacances restent un moment de détente privilégié.

 

Vous avez opté pour la location de particulier à particulier, c’est le bon choix !

LVP est un groupement associatif de propriétaires refusant le diktat des sites commerciaux qui profitent de l’engouement de la location de vacances pour s’enrichir sur le compte des propriétaires et des vacanciers… Nous souhaitons rester fidèle à l’ADN de notre activité : la relation entre particuliers, offrant un site humain qui laisse place aux échanges entre vacanciers et propriétaires tout en facilitant leur mise en contact via internet.
•  Nous vous proposons une sélection de propriétaires respectueux : notre charte de confiance est un gage de qualité, de sérieux et de fiabilité.
•  Chaque propriétaire annonçant sur notre site doit prouver son identité et que le bien qu’il propose lui appartient : Cela limite grandement les risques de fausses annonces !
•  Chaque propriétaire reste votre unique interlocuteur. LVP n’est pas le mandataire du propriétaire et n’intervient aucunement dans le processus de réservation.

 

Vous pouvez facilement vérifier par vous même certaines informations

• Chaque bien doit être présenté le plus précisément possible avec une description de l’emplacement, de sa nature (maison, appartement…) le nombre de pièces, chambres, salle de bain, WC, la surface habitable, annexes, couchages…
• Ayez le réflexe de contacter le propriétaire pour lui poser toutes les questions nécessaires concernant les équipements et les prestations du logement. Vérifiez avec lui la disponibilité et la compatibilité de ce bien avec vos attentes, la proximité des activités et des centres d’intérêt recherchés. Vous pouvez aussi demander d’autres photos si besoin…
• Consultez la réputation de la location sur internet à partir de son nom si c’est possible : Les avis laissés par les vacanciers précédents sur différents sites d’annonces donnent généralement une bonne indication sur la qualité de la location et des relations avec le propriétaire. C’est aussi un très bon moyen de comparer les prix entre les différents sites en sachant que certains facturent des frais de réservation pouvant dépasser 15% du prix du loyer !

 

Si vous décidez de réserver, vous êtes en droit d’exiger de la part du propriétaire un contrat de location qui doit contenir au minimum :

•  Votre nom et les dates de votre réservation,
•  Les coordonnées exactes du propriétaire et les moyens de le contacter : mail, téléphone…
•  L’adresse précise du logement,
•  Le descriptif complet de la location,
•  Le montant total du loyer (charges comprises ou pas, frais de ménage et /ou les éventuels coûts à votre charge) ainsi que le montant des arrhes ou acompte.
•  Le montant de la caution,
•  Les modalités de ces paiements.

Votre réservation sera validée après avoir renvoyé un exemplaire de ce contrat signé par les deux parties et le paiement des arrhes (ou acompte).

Un état des lieux doit être fait à votre arrivée lors de la remise des clefs, ainsi qu’à votre départ pour éviter toute contestation par la suite.

Les conditions de la restitution de la caution doivent être clairement stipulées dans le contrat de location. 

Emportez le contrat de location avec vous pour avoir sous la main toutes les informations qui vous ont été indiquées.

De votre côté, en bon chef de famille ou de groupe, veillez à faire respecter les lieux et le voisinage pour que tout se passe dans la joie et la bonne humeur !

La location de vacances entre particuliers, c’est avant tout une relation de confiance et de respect mutuel qui doit être accompagnée d’un comportement responsable de part et d’autre.

SIGNALER UNE ANNONCE

Nous attachons une grande importance à la qualité des annonces proposées sur notre site. Si malgré notre vigilance vous estimez que cette annonce n’est pas légitime, merci de nous le signaler en précisant les raisons. Nous contacterons directement son propriétaire pour étudier avec lui les raisons de vos doutes.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

BESOIN D’AIDE

Avez-vous consulté la rubrique « Besoin d’aide » dans le menu « Propriétaires » ?
La réponse à votre question attend surement votre lecture…

Si malgré tous nos efforts dans la rédaction de ces guides vous n’avez pas trouvé de solution, contactez-vous. Nous vous aiderons à en trouver une adaptée à votre situation.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

MODIFIER MON ANNONCE

Pour modifier les paramètres de votre annonce, vous devez déplacer votre souris sur l’information que vous souhaitez corriger pour faire apparaitre une icône en forme de crayon qui vous permettra d’accéder aux différents choix possibles.

Important, Il faut être en mode d’affichage “Propriétaire” :

Pour modifier vos photos, vous devez déplacer votre souris sur le diaporama et cliquer sur l’icône en forme de crayon pour accéder à la gestion de vos photos. Vous pourrez alors supprimer des photos, en télécharger de nouvelles, les modifier et les déplacer pour organiser leur ordre d’affichage.

MIGRATION DE MON ANNONCE

LVP propose désormais aux membres adhérents une nouvelle gestion des annonces qui va grandement améliorer la présentation et la mise en avant de celles-ci tout en permettant d’en modifier le contenu directement depuis notre site !

Pour en bénéficier, vous devez recréer votre annonce depuis le nouveau formulaire. Cela vous prendra environ 30 minutes.

Dès que votre nouvelle annonce sera validée, elle remplacera automatiquement l’ancienne.

ultricies velit, nec Donec mattis efficitur. id

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :