ABRITEL – HOMELIDAYS

La fin d’un leader de la location de vacances ?

Ca y est c’est officiel, les sites de HomeAway (Abritel et Homelidays en France) vont très prochainement devenir exclusivement des plateformes de réservation en ligne !

Adieu la relation entre les vacanciers et les propriétaires qui a fait le succès de ces sites, leaders mondiaux de la mise en relation entre particuliers...

Dans un email envoyé a tous leurs clients propriétaires, ils viennent d’annoncer une mise à jour de leurs conditions : Un positionnement très proche, voir complètement comparable à celui de Airbnb, un autre qui fait lui aussi polémique ces dernier temps.

Pas vraiment innovant chez Expédia qui s’est offert HomeAway en novembre 2015 pour 3,9 milliards de dollars ! Surprenant de nos jours où l’innovation est pourtant le premier levier de croissance…

Contrairement, les propriétaires qui utilisent les sites du groupe HomeAway (Abritel et Homelidays en France) pour la promotion de leur location de vacances n’auront plus le choix : Il ne sera dorénavant plus possible d’y publier son annonce sans y proposer la réservation en ligne avec les frais qui vont avec (environ 10% en plus du prix du loyer). Pire encore, il est fort à parier que la prochaine étape sera la réservation instantanée. Là aussi, il s’agit d’une belle copie du model Airbnb. Cette réservation « instantanée » est déjà largement mise en en avant sur leurs sites et privilégiée dans les filtres de sélection des annonces qu’ils proposent.

Privilégier la relation humaine plutôt que la relation 100% numérique (la réservation en ligne en quelques clics)

Pour les propriétaires que nous sommes, nous n’avons plus que 24h pour accepter une demande de réservation accompagnée d’un simple petit message de quelques lignes totalement impersonnel qui ne permet sûrement pas de savoir à qui et comment on va louer… Ceux qui refuseront les demandes reçues verront leur annonce sanctionnée par le site : Au mieux, elles perdront des positions dans les classements. Au pire, elles seront masquées dans les listings ! Un comble pour des annonces payantes (249€ ou 399€ par an selon la formule) !

Pour les vacanciers, là aussi l’impact n’est pas négligeable : Impossible en 24h de s’assurer du sérieux du propriétaire ni des conditions de la réservation. Impossible de choisir une option comme le ménage de fin de séjour ou le linge de maison… Impossible de s’assurer de la localisation exacte de la location avant de payer. Impossible de connaître précisément l’organisation des chambres ni de savoir si les parties communes sont bien adaptées pour les enfants… Ils devront faire confiance à leur instinct et aux informations contenues sur les annonces et prier pour que la location corresponde à leurs attentes le jour de l’arrivée sur place… Il y aura sûrement des malentendus et une frustration le jour J… Qui sera responsable en cas de soucis ?

Visiblement, chez HomeAway (groupe Expedia), seule la rentabilité des annonces compte. Plus une annonce est rentable pour eux plus elle est visible sur leurs sites… C’est ce qu’ils appellent « le tri par pertinence »… La qualité du bien, sa localisation et le sérieux des propriétaires n’est clairement plus priorisé dans leur sélection. Preuve en est que pour une demande sur une ville bien précise, leurs sites proposent des locations à parfois plusieurs centaines de kilomètres qui peuvent représenter plusieurs heures de route en période estivale. Où est la pertinence de cette sélection ?

Difficile de ne pas interpréter ce passage en force de la « réservation en ligne » comme un moyen pour HomeAway de sécuriser leur commission (entre 10 et 15% des loyers) en évitant de voir les vacanciers passer en direct lors de leurs échanges préalables avec les propriétaires…

Reste à savoir si les propriétaires et les vacanciers vont se laisser manipuler...

Il y a un an, certains propriétaires (dont votre serviteur) qui annonçaient depuis plusieurs (heureuses) années sur les sites d’HomeAway ont sonné l’alarme mais sans aucune réaction de HomeAway. Bien au contraire, HomeAway s’est obstiné dans sa stratégie de copier Airbnb en justifiant ces évolutions comme des mesures de sécurité et d’améliorations de l’expérience d’utilisation pour les vacanciers…

C’était le début de l’aventure de LVP, le petit village gaulois de propriétaires rebelles 😉

Aujourd’hui, il suffit de faire une simple recherche sur Google pour découvrir que la « Web-réputation » d’Abritel et de Homelidays (les deux sites français du groupe HomeAway) est des plus mauvaise. L’augmentation des critiques et des avis négatifs concernant ces sites est impressionnante. Des critiques émanent aussi bien des propriétaires que des vacanciers…

Le constat est flagrant, l’amélioration de l’expérience utilisateur et le renforcement de la sécurité ne sont clairement pas au rendez-vous. Bien au contraire, on ne compte plus les déconvenues d’utilisateurs et les tentatives de détournement des annonces...

Voici deux exemples rapportés par nos membres sur notre forum consacré aux tentatives d’escroqueries...

  • La dernière en date, cible les propriétaires. Elle consiste à utiliser des emails types envoyés par VRBO (le site américain d’HomeAway) destinés aux échanges avec les propriétaires. Un petit malin les a détournés à son compte en utilisant exactement le même format et le même graphisme pour demander aux propriétaires de confirmer ses coordonnées bancaires et son numéro de carte bancaire pour pouvoir débloquer le règlement d’une réservation en attente qui bien évidement n’existe pas... Cette arnaque est cousue de fil blanc mais un novice peu vigilant a vite fait de tomber dans le piège pensant avoir affaire au site HomeAway qui communique justement sur l’utilisation de sa messagerie pour éviter ces tentatives de phising (technique utilisée par des fraudeurs pour obtenir des renseignements personnels dans le but de perpétrer une usurpation d'identité).
  • Un autre exemple, cette fois-ci qui cible les vacanciers.  Elle consiste à copier plusieurs milliers d’annonces publiées sur les sites de HomeAway sur un site pirate (holidays.group.com) qui demande un règlement en ligne via PayPal pour réserver. Les textes et les photos sont exactement les mêmes que sur les annonces officielles mais avec un tarif préférentiel (en moyenne 30% moins cher que sur le site officiel). Bien évidemment le bénéficiaire n’a rien à voir avec le propriétaire de la location officielle… Certains propriétaires ont découvert à leur plus grande surprise leur annonce sur ce site frauduleux suite à des alertes de vacanciers tombés dans le piège ! Heureusement ce site est fermé depuis peu (juillet) mais risque de réapparaitre sous un autre nom aussi vite…

- Je vous invite à consulter cet article pour savoir comment éviter les escroqueries à la location de vacances -

Alors doit-on continuer à annoncer sur les sites de HomeAway (et les autres)...

Dans le cadre de notre association LVP, nous recevons souvent des messages de propriétaires qui nous demandent des conseils sur l’utilisation ou non de ces plateformes de réservation en ligne pour promouvoir leurs locations. Il est toujours difficile de répondre car ce n’est pas notre objectif de donner ce genre de conseil. Chaque propriétaire ayant des attentes et des exigences différentes. Nous les invitons à faire eux même la synthèse de tout ce qu’ils peuvent lire sur internet concernant ces sites… Par contre nous les encourageons à diversifier leurs sources de contact en commençant par publier leur annonce sur LVP 😉

Nous espérons que cet article permettra aux propriétaires et aux vacanciers d’y voir plus clair et de décider en leur âme et conscience.

A titre personnel, je ne vais pas me défiler et vous faire part de mon avis sur la question. Libre à chacun de l’interpréter…

Aujourd’hui, je continue à proposer mes locations sur certains de ces sites (HomeAway en fait encore partie) car ils restent malgré tout (encore) incontournables en raison de leur dimension internationale (50% de mes locataires ne sont pas Français). C’est là leur unique force. Mais pour combien de temps vu leurs mauvaise réputation et le développement de sites alternatifs qui m’oblige à diversifier mes sources de contacts ?

En un an, je suis passé sur mes deux locations de 80% de réservations en provenance de HomeAway à 30% sur mes réservations de 2017 ! Avec, comme beaucoup de propriétaires, pour la première fois en 5 ans, un nombre de semaines louées légèrement inférieur en 2017 vs 2016. Ce dernier point fera l’objet d’un prochain article dans notre blog…

Par contre, mes tarifs sur ses sites à commission sont mécaniquement supérieurs à mes tarifs proposés en direct sur mon site internet personnel ou sur les sites d’annonces sans commission, comme LVP. C’est à dire que pour la même période, je veux pouvoir encaisser sur mon compte exactement le même loyer après la déduction de frais de réservation retenus par ces sites. Cela fait tout de même une belle différence au final pour les vacanciers qui les motivent à faire jouer la concurrence…

Libre aux vacanciers de me retrouver sur d’autres sites (ou mon site personnel) pour profiter du meilleur tarif aux mêmes conditions. Si un vacancier souhaite faire confiance à ces centrales de réservation, pas de soucis du moment où c’est lui seul qui supporte le surcoût de leur commission et qu’il m’apporte rapidement des éléments sur sa motivation pour accepter sa demande dans les 24h impartis par le site. Cela me demande une réactivité exemplaire pour ne pas perdre une minutes du « 24h chrono » à chaque demande de réservation en ligne. Je réponds en moyenne sous les 1h à toutes les demandes en envoyant un message précisant toutes mes exigences : pas d’animaux, nombre de personnes durant le séjour, pas de fumeur, signature de mon contrat de location sous 7 jours et l’envoi d’une preuve de son identité et attestation d’assurance. C’est bien plus compliqué à piloter qu’une réservation en direct mais globalement les vacanciers apprécient mes exigences et ma réactivité. Nombreux, comprennent alors l’intérêt de me contacter en direct. 100% de mes vacanciers m’ont attribués une note de 5/5 sur les 3 dernières années malgré mes exigences…

NB : Je vous invite à utiliser les commentaires en fin d’article pour partager votre expérience et votre avis sur la question… Cela permettra à d’autres propriétaires de se faire leur propre opinion.

Voici l’extrait du contenu de la communication de HomeAway (juillet 2017) :

Je laisse à chacun de mes lecteurs, la liberté de l’interpréter…

Bonnes locations !

29 réponses

  1. Bonjour à tous,
    Comme j'ai eu l'occasion de l'écrire en privé à Benoit, la situation que nous impose H.A. a été le fait déclencheur de nous retirer partiellement de la location saisonnière en vendant un de nos deux gîtes. J'ai eu le service commercial - euphémisme - en ligne pour demander le basculement du solde de mois à courir sur l'abonnement du gite que nous conservons. Je me suis fait envoyer promener par cette jeune femme loin de notre terre natale. Elle me proposait de me mettre en relation avec le service commercial - confirmation que nous sommes donc uniquement avec des plateformes externalisées - pour pouvoir bénéficier d'une offre de réabonnement à de bonnes conditions. J'ai décliné. Je laisse courir mon annonce dont l'échéance arrive en janvier 2018. Nous avons un bon taux de remplissage avec H.A. mais qui s'était créé entre l'été 2016 et décembre 2016. Pour la première fois en 10 ans nous avons eu une quinzaine de libre fin juin et début juillet. La semaine dernière sur Europe1 une émission sur l'économie du tourisme. Un extrait passait un peu après 7 heures du matin. Le Président de Abritel France disait que leur plus gros marché était la Côte Atlantique (où nous nous situons) avec une croissance de 6 % par rapport à 2016 et un nombre d'annonces de 200.000 biens pour cette région.
    Moi aussi je revois mon tarif hebdomadaire à la hausse et advienne que pourra. De toute façon nous avons décidé de lever le pied, limitant cette activité à la couverture des frais avec quand même un petit peu plus.
    • Bonjour
      je partage sans réserve ces commentaires.
      Propriétaire et utilisant les service d'Abritel depuis plus de 8 ans j'ai vu depuis ce nouveau système mes réservations s'écrouler de façon considérable et mon annonce ne plus être vue et ce alors que j'avais un taux moyens de remplissage de 9/10 semaines an avec d'élogieux commentaires.
      Au final cela ne me dérangerait pas de ne plus être sur Abritel et HomeAway qui en effet copie trait pour trait un modèle économique de type Uberisation...le seul hic c'et aussi en période de crise la question de l'offre et la demande. Nous arrivons à un pic ou il y a une offre énorme et une demande qui n'est pas exponentielle notamment en période de récession....Même en ajustant ses prix à ceux de l'environnement local pour être au plus près du "marché", même en diversifiant ses offres comme sur LVP et d'autres supports plus traditionnel et classique je n'arrive pas à retrouver mes précédents taux de remplissage...au point de m'inquiéter si cela devait durer sur ma capacité à garder notre maison de famille que je loue pour pouvoir payer les charges.
      Homeaway est en effet un montre sans scrupule issue de l'idéologie actuelle la plus néolibérale. A fuir !
    • Christiane DUFOUR
      Tout à fait de votre avis, je suis chez eux depuis 2002 et depuis leur regroupement c'est de l'arnaque pur et dur. Et moi bien qu'ayant payé jusqu'en mars 2018 je n'arrive plus à communiquer. Par telephone ils ne repondent pas, pas de chat et pas possible de leur écrire; Avez vous peut etre un tuyau pour les joindre ? Avec mes remerciements CH DUFOUR
  2. Bonjour "sigonniere" (Bernard),

    Tu as raison de parler de la "qualité" du service client (euphémisme) d'Homelidays !
    Pour résumer, si vous n'avez besoin de rien vous pouvez les contacter...

    Encore le mois dernier un de mes vacanciers qui avait réservé depuis Abritel en a fait l'expérience :

    En raison d'un soucis de santé, il a voulu reporter son séjour au mois d'octobre (initialement prévu en septembre). Il a contacté le service client d'Abritel pour demander de déclarer sa réservation vu que c'était le mois cher (il n'a pas demandé de récupérer la différence) et que la période était encore libre.

    Abritel lui a répondu que c'était impossible et qu'il devait perdre son acompte et faire une nouvelle réservation ! Ils ont même pas essayé de me contacter pour avoir mon avis avant de refuser cette demande...

    Le propriétaire dépité a fini par me contacter en direct pour trouver une solution. J'ai bien évidement accepté sa demande, surtout qu'il est bien plus simple de louer en septembre qu'en octobre. J'ai pu modifier ses dates sur sa réservation sans aucune validation d'Abritel (un peu limite d'un point de vu sécurité...) et rendre heureux ce vacancier qui a bien compris l'intérêt de réserver en direct la prochaine fois.

    HomeAway a visiblement une drôle de définition du terme "service" pour facturer 10% de "frais de service" en plus à nos locataires pour les traiter de la sorte...

    Benoit.
  3. Bonjour,

    Si après la lecture de cet article vous avez encore un doute sur l'intérêt de la réservation en ligne sans aucun contact et aucune validation préalables, que vous soyez vacanciers ou propriétaires, je vous invite à lire la mésaventure des ces vacanciers (et propriétaire)...

    Quiproquo lié à des réservations sur des plateformes numériques - Midilibre du 8/16/17 -

    http://www.midilibre.fr/2017/08/16/herault-les-vacanciers-arrivent-dans-une-maison-deja-louee,1548376.php
    • Martine GUYOT
      Bonjour à tous,
      En ce qui me concerne, j'ai un seul gîte, ouvert depuis 2012 et publié seulement sur HA. Jusqu'à cette année, je ne l'ai loué que l'été et mon taux de remplissage est chaque année de 100 %.
      Mon abonnement se termine fin janvier 2018 et je n'ai toujours pas décidé si je renouvelle ou non. La raison de mon hésitation est que j'aime particulièrement recevoir des étrangers, ce qui est le cas chaque année. Cet été, une seule semaine était réservée par des français.
      J'ai demandé à tous les vacanciers de faire ma publicité (cette année, des québécois, suédois, allemands et belges de Wallonie et des Flandres et bien sûr des anglais, puisque nous sommes tout proches (Saint-Malo).
      Jusqu'à présent, je n'ai pas été contactée par le biais de LVP, probablement parce que mon calendrier de l'été était plein dès février, mais comme il s'étoffe de plus en plus et que Benoît travaille d'arrache-pied pour le rendre le plus visible possible, je sais que cela va changer.
      Je fais des recherches pour trouver des sites de réservation, pays par pays, du moins en Europe et continent américain, autres que des plate-formes de réservation. Je me souhaite à moi-même bon courage
      Martine
  4. Masabayers
    Bonjour, Nous sommes en Provence (Luberon), et cette année a été catastrophique en matière de réservation, et je pense que ce n'est pas avec Abritel que la situation va s'améliorer, vu leur façon de racketer les propriétaires et les vacanciers;
    J'ai deux locations depuis de nombreuses années inscrites chez Abritel, mais je ne renouvellerai pas mes annonces arrivé à leur échéance.
  5. sacha
    Mon dieu que tout cela est vrai !!!
    Ras le bol de se faire racketé et nos vacanciers de même....payer 110 e SUPPLEMENTAIRE une semaine en aout c'est énorme !!!
    Et pour faire quoi ?
    Nous payons relativement cher notre annonce annuelle, leur boulot est de la faire passer au maximum, c'est tout, ils sont payés pour cela !
    A chaque fois qu'on a affaire à eux on reste 30/45 mns , on ne comprends rien des accents lointains, ils sont archis formatés;;;;et on est écoeurés à la fin !
    Genre, : pas de wifi nous nous trouvons temporairement, voyage, hopital;;; etc;;;si on n'a pas pu répondre dans les 24h NE PEUT PAS ECRIRE AU CLIENT POUR S EN EXCUSER....ET ON NOUS RETIRE NOTRE ANNONCE TEMPORAIREMENT...ON NOUS PUNI EN FAIT !!!
    Et comme moi, si on ne le sait pas...on peut se retrouver SANS PARUTION pendant un certain temps !
    C EST ODIEUX CETTE METHODE ON A PAYE LA PARUTION DE L ANNONCE ....ZUT
    Ras le bol d'ABRITEL mais AMIVAC ou je suis également ne m'a pas donné un seul vacancier en 7 MOIS !!! même pas rentrer dans mes frais de l'annonce 95 e....alors....
  6. Christiane & J.F. CAP
    Mon cas perso : un achat fait pour, au départ, de la défiscalisation (mûrement réfléchi, on n'était au tout départ du projet) ce qui nous a permis de bien choisir la région, le village à plus de 1 000 km de notre résidence principale, le site et l’emplacement, dans une petite résidence de 4 appartements (2 en RDJ et 2 au 1er étage)
    Achat fait avec nos amis d’Alsace, lui est PDG d’une Sté de gestion de patrimoine. : donc tout l’étage est à nous, Le site : 100 appartements en résidences et 50 petits chalets éparpillés dans un parc arboré de 4,8 ha (anciennement la forêt Landaise) clôturé avec contrôle d’accés, 2 piscines 400 m², courts de tennis, bref un domaine classé Résidence de tourisme 3 étoiles, bien pensé et bien construit dans l’architecture locale, livré en temps et en heure début juin 2007 avec le statut de L.M.N.P. et exploité de suite par feu Topotel nous garantissant des loyers sur 15 ans soit 85% de notre investissement avec les intérêts. Sauf que 2ans et ½, plus tard, Topotel est mis en redressement mais poursuit l’activité (= 3 trimestres non payés) et les loyers tombent de -25%. et plus tard, à fin 2012. c’est la liquidation judiciaire (et encore 3 trimestres non payés et plus de rentrés de loyers jusqu’à ma décision de louer moi-même pour la saison 2014 ayant refusé de donner mon appart à un nouveau gestionnaire qui me proposait -60% de loyers par rapport à 2007. Je passe des ennuis avec le fisc (redressement fiscal) suite aux avantages perçus dont le montant de la TVA de l’appart ……
    Récupérer mon appart et en disposer comme bon me semble hors saison m’intéresse énormément puisque depuis 2014 on n’est en retraite, chose totalement impossible avec un gestionnaire de ce style de site.
    Fin 2013, je mets une annonce chez H cousin de Abrit…. pour la saison 2014 afin de proposer mon bien qu’en locations saisonnières et, magnifique départ, je fais le plein (juillet, août jusqu’à mi-sept),
    2015 profitant d’une promo me voilà chez Abrit…, je fais 85% de rentrées par rapport à 2014, çà ne me dérange pas, l’appart est payé.
    2016 début du n’importe quoi avec abri…. mais je suis présent sur d’autres sites, ça compense car je suis au fond de leur classement et après des locations de villages à coté,
    2017. toujours chez Abrit…. et là, je pique une colère (ils changent totalement de politique commerciale hors mon abonnement payé coure toujours et là, pas d’accord) et ose expliquer dans mon descriptif de mon annonce leur nouvelle politique commerciale en y ajoutant, en plus mon tarif semaine par semaine. Début juin, Abrit…. me bloque mon annonce pendant 15 jours : là encore, mais encore je suis présent sur d’autres sites et juillet puis août sont complet à une semaine prêt. (je leur ai écrit à plusieurs reprises que j’utiliserais les réseaux sociaux pour les dénoncer, chose que je fais à chaque pub qui passe sur leurs pages faceb…..
    Mon annonce va jusqu’à mars 2018 et en aucun cas je ne me réabonnerais avec eux (j’ai vite supprimé le réabonnement automatique) comme avec tous ces sites :
    1- une seule fois il y a eu ingérence de mon bien sans aucune possibilité de gérer par moi-même avec Topotel et il n’y aura pas et plus de seconde fois. C’est mon bien et suis grand garçon pour le gérer moi-même.
    2- dès lors où la communication est impossible entres propriétaires et locataires avant réservation, je fuis et fuirais tous ces sites. Là aussi, c’est mon bien mais je veux savoir qui est qui, qui va vient manger à ma table et qui va mettre ses fesses dans mon lit (malgré le protège-matelas et l’alèse)
    3- je ne jette pas 400 € par la fenêtre, je sais qu’avec Abrit…. C’EST FINI, car je n’accepterais jamais leur système de réservation et encore moins leur paiement en ligne et préfère mettre ces 400 € dans d’autres sites comme dans L.V.P. et me passerais aisément des Abrit…. Hom… à l’avenir.
    Tout çà pour dire que Abrit… Hom… et Cie, tous se moquent éperdument de nous, les petits propriétaires d’un ou deux biens, ils préfèrent avoir affaire, dans ce cas là, à des gestionnaires de biens comme celui de mon site qui gère d’un seul coup 90 appartements sur les 100 et des 46 petits chalets sur les 50 soit 136 biens sur 150 d’un coup et des sites entiers comme çà, il y en a plein des sites comme çà.
    De toute façon ces gestionnaires s’en moquent de la qualité, ils n’ont qu’un seul et unique but qui est le même que celui des Abrit… et Cie : quantité max pour un max de dividendes pour l’un et un max de commissions pour Abrit & Cie.. sachant que tous ces biens : terrains, appartements, chalets et dépendances n’appartiennent même pas à ces gestionnaires de séjours de vacances.
    Et là, j’ai condensé sinon j’en écris 5 ou 6 pages facile.
    J.F. CAP
  7. Valérie Laville
    A mon tour de découvrir l'énormité de ce qui se passe chez Abritel, homelidays and co . Comme vous tous, ma maman a payé un abonnement, j'ai rentré les prix à l'automne et j'ai découvert la pot aux roses quand j'ai vu que des demandes de vacanciers se faisaient à des prix bien inférieurs à ce qui avait été enregistré. J'ai voulu re-rectifier : impossible à moins de signer de nouvelles conditions longues comme le bras. Méfiante, je leur téléphone. On me raconte le plus naturellement du monde que les conditions ont changé de façon unilatérale et à mi parcours d'un abonnement. On m'explique aussi que oui, maintenant, les propriétaires sont payés après l'arrivée des clients ce qui n'a jamais été le cas avant. Bref, on ne me laisse pas le choix..
    J'ai donc demandé de retirer la maison du site. Je vais revenir aux bonnes vieilles sociétés de locations mais je ne participerai pas à cette escroquerie
  8. Annie MACHEFAUX
    Depuis deux semaines les gens qui réservent ne peuvent plus payer par virement [puisque je refuse le paiement par carte} alors qu'avant il n'y avait pas de problème, chaque fois que j'appelle les réponses sont différentes
    Donc pour deux futurs locataires nous nous arrangeons en direct
    3% sur paiement par carte + l 'abonnement + les frais de réservation aux locataires !!!
  9. Sarah
    Merci pour ce site
    Je pensait j était la seule pour qui le site ne marchez plus.
    Pas des réservations, des tarifs données aux futurs locataires qui sont la moitié de mes tarifs donc je dois les annuler, service par téléphone - on les appelle et ils nous traite comme des idiots, pas de contact possible par téléphone avant réservation......
    Il y a 6 ans j était très content avec les services Abritel est on remplissé bien les semaines mais depuis 3 ans çà ne marche pas très bien, et l année dernier 1 seule locataire.
    Je suis dans le sud de la france et les allemands aime bien ma maison. Comment est ce que je peut changer pour un autre site toujours international mais pas airbnb?
    • victory
      Allez sur airbnb vous n'aurez pas de surprise désagréable comme avec Abritel avant le changement 100% de réservation depuis leur "anarque"du tri par pertinence, il nous prenne pour des imbéciles!..., je ne loue quasi plus sur le site et en plus il continue de faire payer leur abonnement hyper cher en nous faisans croire que c'est pour améliorer leur service!!!!!!!!! tu parles c'est pour améliorer leur commission et tant pis si les propriétaires ne louent plus;
  10. Je cherchais à louer ma maison de vacances; de nombreux amis m'ont conseillé AH; je me suis donc connecté et ai documenté toutes les rubriques; j'ai eu quelques hésitations au moment où l'on me propose de poster 9 à 24 photos, de haute résolution; aucune information sur les tarifs; est-ce le même prix pour 9 ou 24, mystère ! Puis on arrive à une page où l'on doit donner ses coordonnées bancaires et accepter toutes les conditions SANS AVOIR UN DEVIS !! On ne sait combien cette annonce va coûter § Et des gens s'inscrivent sur ce site ?? J'achète sans connaitre le prix ?? Je crois rêver... et puis en fouillant, je trouve en tout petit "** Frais de transaction supplémentaires à partir de 1.7% pour les réservations effectuées par carte de crédit." !! Bref, pour louer mon bien quelques semaines en été, je paierais entre 5 et 600€ de "services"?
  11. PIEL Christian
    Bonjour,

    Je suis confronté aux mêmes problèmes que les propriétaires ci dessus.

    Nous sommes mi avril et je n'ai loué que le mois d'août sur mes 2 villas en Espagne,alors que les années précédentes juin ,juillet et août étaient déjà réservés fin février.

    Je ne renouvellerai pas mes annonces sur les sites home away et abri tel.

    Pour la clientèle française le site PAP vacances fonctionne bien

    Pour la clientèle anglophone,,j'ai trouvé holidayhomesdirect.ie qui fonctionne bien également.Autre avantage avec les Irlandais,les vacances scolaires débutent début juin.

    Pour la clientèle internationale il y a spain-holiday.com qui parait en 9 langues.

    Tous ces sites vous permettent de traiter en direct avec les locataires éventuels.

    Bonne chance à tous
    • victory
      merci de ce partage
      moi aussi je fais parti des mécontent d'abritel et pourtant au début je les avais choisi car il était performant pour les réservations
  12. PIEL Christian
    J'ai oublié de préciser que Spain holidays propose des locations dans le monde entier,dont la France.
  13. Bonjour à toutes et tous.

    Cela fait plus de 10 années passées chez hommelidays qui il faut le dire m'a donné entière satisfaction.
    Mais depuis 2017 tout est parti dans le mauvais sens sans que nous soyons averti. Ils nous ont supprimé le relationnel.
    Chose qu'il ne fallait surtout pas faire car les vrais patrons c'est bien nous en non eux.
    Depuis 2017 je loue de moins en moins avec Hommelidays pour ne pas dire pas du tout. Il ont toujours réponses à tous et je plains les conseillères et conseillers qui rivalisent de subterfuges afin de nous mettre toujours dans notre tort.
    Lorsque vous cherchez une location en un endroit précis il vous envoie toujours à des régions qui n'ont rien a avoir avec votre demande et le site Homelidays en lui même est beaucoup moins présent qu'auparavant.
    Leurs conseillers vous répondent que c'est pareil puisqu’il y a Abritel. Ce qui est complètement différent car j'ai traité avec Homelidays et que c'est avec homelidays que je peux aller sur mon espace propriétaire et non avec Abritel. A ce jour je n'ai rien loué et ne cherchez pas c'est toujours de notre faute!!!!!!!!!!!! Alors que la location concernée est dans une région hautement touristique.
    Pour 2019 je vais commencer mes recherches afin de me séparer de A.H s'ils ne modifient pas leurs prestations. Je ne suis pas contre le fait qu'il veulent gagner plus mais leurs méthodes vont à l'envers du bon sens. Le problème chez A.H c'est que l'on ne sait pas avec qui on traite et même les avis restent sans réponse.
  14. laure
    Départ pour Montréal. Logement payé deux mois avant le départ. Contact pris avec le "propriétaire".

    Arrivés devant la porte de l'appartement, nous apprenons que le "Tom" est en fait un "Bob" qui travaille pour une agence et qui n'est pas là mais gère par téléphone.

    Le logement est déjà loué !!!

    Le service client d'Homelidays ne trouve pas de relogement. On nous promet un remboursement dans les 48h. Nous payons un hôtel très cher.

    Un mois et demi plus tard, toujours pas de remboursement.

    Alors, oui, ils ne respectent pas leurs propres conditions générales : "surveiller les relations entre propriétaires et locataires", assurer une solution de relogement...

    Mais le meilleur est là : Avant même d'exiger remboursement au propriétaire, ils m'écrivent ceci :

    "Nous vous conseillons d'écrire un email à votre banque demandant si vos pertes peuvent être couvertes par votre assurance Carte Bancaire ." Et oui : Homelidays se paie sur nos banques et nos assurances !!! Pour que cela rapporte plus, ils ont tout intérêt à héberger un bon nombre de propriétaires pourris.

    Comme l'ont mentionné de nombreuses personnes sur le forum, ils suppriment les avis clients négatifs : nous n'avons pas pu mettre en garde de potentiels locataires. S'ils avaient demandé un remboursement et qu'il leur avait été refusé, ils devraient en toute logique et selon leurs conditions générales ne plus proposer de biens de cette agence.

    Le service clients est désastreux, même pas fichu de téléphoner. Ils se foutent de tout, notamment de passer pour ce qu'ils sont : des voleurs.

    Un bon conseil : fuyez !!!
    • Désolé pour cette mauvaise expérience de location entre particuliers... Heureusement pour nous, tous les propriétaires ne sont pas tous comme ça !

      Cela illustre l'importance de TOUJOURS bien échanger en amont d'une réservation ! Dans l'intérêt des 2 parties, aussi bien pour le vacancier que pour le propriétaire.

      La location saisonnière, ce n'est pas un "hôtel", c'est une relation humaine entre particulier...

      On ne le dira jamais assez : Réserver et payer en "un clic" sur un site commercial c'est prendre de gros risques le jour "J"... Ces sites ne connaissent absolument pas les logements qu'ils proposent. Ils n'offrent quasiment aucune garantie (consultez leurs CGV). Ils ne sont là que pour encaisser une commission. Au moindre soucis (comme dans votre exemple), c'est au vacancier et au propriétaire de se débrouiller pour régler le litige... Un comble car ils font tout pour éviter les échanges avant la réservation pour s'assurer de toucher leurs "frais de services"...

      Privilégiez toujours une relation humaine pour réserver votre logement... Le numérique, ça à ses limites : ce ne sont pas nos ordinateurs qui partent en vacances à notre place ! ;-)
  15. Manu
    Après 15 ans chez Abritel en tant que propriétaire, je ne renouvelle pas mon annonce. Abritel OBLIGE le paiement en ligne avec des frais pour les locataires et les propriétaires jamais vus dans le monde bancaire (on va jusque 12% au total) +frais de change+ paiement différé !!!! ce qui signifie que le propriétaire ne touche le montant de sa location que 5 à 7 jours après l'arrivée de ses clients. Le propriétaire ne touche plus d'acompte ! ! !
    Généralement, je loue mon gîte pour la période estivale 5/6 mois à l'avance : je ne toucherai plus d'acompte et Abritel se fera de la trésorerie sur mon dos. Si vous appelez Abritel, on vous raccroche au nez !! C'est navrant. J'ai retiré mon annonce sur le champ
  16. Fabienne
    Bonjour,

    Avant tout vous remercier, et pour la création de ce site, et pour chacun de vos commentaires, qui me vont droit au cœur! :)

    Malgré les répétitions que cela suppose, je tiens à rajouter ce témoignage,
    et, auparavant, à remercier tout particulièrement Christian Piel pour la générosité dont il fait preuve avec le partage de ces autres sites de proposition de locations.

    Je suis sur Homelidays depuis 2008
    pour proposer 2 locations dans une maison individuelle en Crète.

    J'ai payé 2 abonnements jusqu'en 2016, année où ils ont proposé la 2è formule permettant de regrouper plusieurs annonces sous la même référence de location pour un prix global inférieur au double abonnement.
    C'était donc intéressant financièrement.
    MAIS,
    - "l'usine à gaz" des informations vous plonge dans la plus grande confusion:
    - les photos sont toutes affichées au même endroit: impossible de distinguer ce qui est de l'une ou l'autre location
    - quand le site ouvre la page de l'une de vos annonces, seule une petite mention peu visible vous signale "D'autres locations sont disponibles". Ce qui est suffisamment flou pour vous dissuader de cliquer puisqu'on ne sait même pas qu'il s'agit du même propriétaire
    - et - à vérifier - il me semble qu'à présent on ne voit le prix qu'après avoir rempli la demande de réservation (dates, nombres de personnes)

    Depuis 3 ans la mise en place des nouvelles modalités de réservation et de paiement a été très stratégiquement progressive, sous couvert de "facilitation par de nouvelles fonctionnalités" et en nous affirmant a priori que les locataires potentiels préfèrent majoritairement n'avoir qu'à cliquer sur un lien automatique plutôt qu'à entrer en relation avec un propriétaire.
    1. proposition de la réservation en ligne, facultative, et sans frais supplémentaire
    2. l'abonnement n'augmente pas (super!) mais on crée les "frais de service":
    le propriétaire peut même être tenté de se réjouir car les "frais de service" ne concernent que les locataires, s'il ne calcule pas que le montant de ces frais pourraient lui valoir une nuitée supplémentaire, par exemple
    3. l'abonnement n'augmente toujours pas mais le paiement en ligne devient quasi obligé et cette fois le propriétaire "cotise" par le biais de "frais de gestion bancaire" qu'il n'a évidemment pas à payer quand les règlements se font par virement, ou chèque, ou espèces

    Quant aux "relations" locataires-propriétaires,... je ne répèterai pas tout ce que vous avez déjà mentionné mais je peux en rajouter un peu!
    - les locataires ont accès aux appréciations portées sur les propriétaires (c'est très bien), MAIS les propriétaires n'ont pas accès aux appréciations relatives aux locataires et doivent donc accepter leur venue quelque comportement qu'ils aient pu avoir ailleurs
    - de plus depuis un an, le propriétaire n'a plus accès à l'adresse-mél ni au téléphone du demandeur: il n'a donc aucune information sur sa nationalité, sa région, et, comme souligné par plusieurs, ne peut établir aucune relation directe avant de s'engager.
    - ne connaissant pas la nationalité du demandeur, le propriétaire ne peut même pas adapter sa réponse en utilisant la langue maternelle de cette personne, ce qui est "quand même" un vrai "+" poour le locataire
    Pour ma part, en réponse à une demande initiale, j'envoyais toujours un message personnalisé, dans la langue voulue, accompagné d'un document mentionnant son nom, le nombre de personnes concernées adultes ou enfants, les dates du séjour, les heures d'arrivée et de départ pour la location, le prix global et le découpage en acompte(s) et solde. Le tout agrémenté de quelques photos choisies en fonction des destinataires, et annonçant des informations complémentaires après réception de l'acompte.
    Que reste-t-il de tout ça ?.....
    Le propriétaire est contraint d'accepter la location sans savoir à qui il a à faire, et le locataire paie un acompte plus ou moins dans les mêmes conditions.
    Le locataire débourse tout de suite, c'est la pratique habituelle, mais le propriétaire ne reçoit le montant de l'acompte qu'après l'arrivée - voire le départ! - du locataire, et il peut s'être écoulé près d'un an entre les deux dates! Quelles belles rentrées de trésorerie pour Homeaway!

    Alors oui, au fil des 3-4 dernières années, comme certains d'entre vous, j'ai envoyé quelques messages pour pointer certaines de ces difficultés, dont l'absence pendant près d'un an de l'une de mes deux annonces! Les messages sont tous restés sans réponse, le contact téléphonique - qui exige des heures de recherches et de patience - m'a "quand même" valu une remise sur l'abonnement suivant.

    Mais depuis 2 ans le nombre de locations s'est quasi écroulés:
    à ce jour pour 2018
    - à peine 20% de ce que c'était il y a 4 ans
    - et 10 demandes de renseignements en près de 3 mois, et aucun contact du tout depuis 3 semaines, en plein mois de juin, donc aucune réservation!

    Il est temps que je précise que, depuis 2009, j'ai accumulé 34 appréciations sur une location, toutes à 5/5 avec des commentaires enviables, et 9 appréciations sur la 2è (beaucoup moins réservée parce que pour des familles, donc revenant plus chère du fait du voyage), également à 5/5 avec des commentaires tout aussi...attrayants!

    J'ai été longue, mais....circonstanciée!
    Encore merci pour votre site, et les autres proposés, que je vais sans doute solliciter: à ce stade de perte de contacts, être "nouveau" ailleurs ne sera peut-être pas trop pénalisant....
    Bon été, bonne saison, à tous!
  17. Dés que j'ai modifié mon abonnement - car Abritel avait attribué l'abonnement avec commission par rapport à la forfait - comme demandé sur ma souscription - et, depuis ce moment-là, je n'ai reçu aucune demande malgré j'ai reçu en plus de 150 dans 10 jours avant la modification. Leur conseiller a affirmé que cela était "dû à des «déficiences» dans mes annonces" - mais c'est la même annonce qui a attiré plus de 150 demandes de renseignements avant que j'ai changé l'abonnement. Je remarque également que, lorsque je fais une recherche indépendante d'hébergement dont les critères correspondent à ceux de mes propriétés, mes 2 annonces apparaissent 260e et 261e sur 280, derrière des centaines d'autres annonces qui ne correspondent pas du tout à mes critères de recherche. Encore une fois, leur conseiller m'a affirmé que cela es dû de la manque d'images sur mes annonce - la merde absolue et encore un autre mensonge;
    INUTILE ET ESCROQUERIE
  18. Claire Bodin
    Bonjour
    Je souscris aux observations déjà publiées. Mais j'ajoute un gros problème: Abritel ne m'a pas envoyé le paiement du solde de mon dernier vacancier, soit 2160€, qui a séjourné fin mars. Je réclame chaque semaine, et on me répond que le vacancier a bien payé, mais qu'il y a un problème avec la plateforme de paiement. Après 3 mois, j'ai envoyé une lettre recommandée à Abritel à Marseille, sans réponse. Je suis très inquiète pour mes deux autres réservations en aout...Au secours, quelqu'un connait-il un service d'aide juridique compétent sur ce genre de problème?
    Merci d'avance
    • Alice
      Bonjour,

      Moi aussi je n'ai reçu aucun paiement de la part d'Abritel (via nouveau prestataire Abritel Paiement) pour ma nouvelle annonce datant de février 2018, aucun paiement reçu pour mes locations (juin, juillet et Août) pour un total de 18000 €. j'appelle le service client tous les 2 jours depuis le mois de juin, j'envoie des messages par mails, j'ai dû fournir mes relevés bancaires à plusieurs reprises pour prouver qu'aucun montant n'était reçu car la réponse est que les paiements ont été exécutés. j'ai renvoyé 3 fois mon code IBAN qui était correctement saisi via mon espace propriétaire. Ce qui est scandaleux est qu'ils sont absolument incapables de vérifier si de leur côté le paiement a véritablement été exécuté via leur compte bancaire. La réponse reçue de la part du service client d'Abritel est qu'il faut attendre car cela prend du temps de vérifier, dans ce cas 3 mois cela parait excessivement long. Abritel est donc maintenant devenu une vaste escroquerie ?
      Je précise que j'ai 2 autres biens en location depuis 2013 et géré par Holiday rent payment et qu'il n'y a jamais eu aucun souci pour recevoir les paiements.
      Quelqu'un vit-il le même cauchemard ?
      Quelle procédure faire ?
      Je suis complètement écoeurée par cette société qui n'a aucune éthique, aucun respect de ses clients et d'une incompétence telle que cela en paraît incroyable.
  19. Bonjour,

    Je confirme tout ce qui a été dit dans les mails précédents : UNE CATASTROPHE !
    Je ne suis pas contente du tout. De plus, HOMELIDAYS a enlevé mon annonce, pourtant payée depuis février 2018.
    • NicoNath
      Je suis complètement d'accord avec tous ces avis. Aujourd'hui, mot d'ordre D'Homelidays et AIR BNB. Faire du "fric" sur le dos des propriétaires et des locataires. Heureusement que nous avons des sites comme Amivac, Médiavacances, PAP Vacances avec le sens du relationnel et qui nous laisse gérer notre bien. Je tiens à avoir les futurs locataires en ligne. Je n'ai pas besoin d'une plateforme qui me dicte ce que je dois faire, dire etc... Je ne renouvellerai pas mon annonce sur Homelidays. Ceux sont des 'voleurs' et n'oubliez pas que ces plateformes sont situées à l'étranger. Bon courage en cas de litige.Et en plus, ils travaillent avec notre argent.
  20. benybeny
    bonjour à tous

    le gros problème à mon sens c'est qu'il y a tellement de location offerte que d'une les prix ne peuvent que s'écrouler ! j'ai personnellement arreté mon partenariat avec gîte de France car cela ne me rapportait que trop peu, aucune demande en 7 mois !

    je compte fermer mon gîte l'hiver car cela demande trop d'énergie pour chauffer pour au final pas grand chôse...

    merci
  21. Bonjour,
    Et oui! Je ne suis pas propriétaire mais locataire.
    Où est le temps où j'avais cette relation privilégiée avec le propriétaire et pas tous ces frais supplémentaires et paiements obligatoires à certaines dates, contraintes qui nous obligent à nous détourner de certaines locations sympathiques...
    Merci aux propriétaires d'ajouter avec leur présentation, leur nom ou leur adresse e mail afin qu'on puisse les contacter en direct, en période "creuse" par exemple!
    Je reconnais que ces sites ne répondent plus à mes attentes! Où retrouver les propriétaires? Créer un site de propriétaires indépendants par ville, par région?

Ajouter un commentaire

NOS CONSEILS POUR BIEN RÉSERVER AVEC LVP

C’est décidé, pour vos prochaines vacances vous allez louer le logement qui vous convient vraiment, selon vos propres critères !

Il vous reste quelques appréhensions ou inquiétudes face aux nombreuses propositions visibles sur Internet ?

Voici quelques bons conseils et les pièges à éviter pour que vos vacances restent un moment de détente privilégié.

 

Vous avez opté pour la location de particulier à particulier, c’est le bon choix !

LVP est un groupement associatif de propriétaires refusant le diktat des sites commerciaux qui profitent de l’engouement de la location de vacances pour s’enrichir sur le compte des propriétaires et des vacanciers… Nous souhaitons rester fidèle à l’ADN de notre activité : la relation entre particuliers, offrant un site humain qui laisse place aux échanges entre vacanciers et propriétaires tout en facilitant leur mise en contact via internet.
•  Nous vous proposons une sélection de propriétaires respectueux : notre charte de confiance est un gage de qualité, de sérieux et de fiabilité.
•  Chaque propriétaire annonçant sur notre site doit prouver son identité et que le bien qu’il propose lui appartient : Cela limite grandement les risques de fausses annonces !
•  Chaque propriétaire reste votre unique interlocuteur. LVP n’est pas le mandataire du propriétaire et n’intervient aucunement dans le processus de réservation.

 

Vous pouvez facilement vérifier par vous même certaines informations

• Chaque bien doit être présenté le plus précisément possible avec une description de l’emplacement, de sa nature (maison, appartement…) le nombre de pièces, chambres, salle de bain, WC, la surface habitable, annexes, couchages…
• Ayez le réflexe de contacter le propriétaire pour lui poser toutes les questions nécessaires concernant les équipements et les prestations du logement. Vérifiez avec lui la disponibilité et la compatibilité de ce bien avec vos attentes, la proximité des activités et des centres d’intérêt recherchés. Vous pouvez aussi demander d’autres photos si besoin…
• Consultez la réputation de la location sur internet à partir de son nom si c’est possible : Les avis laissés par les vacanciers précédents sur différents sites d’annonces donnent généralement une bonne indication sur la qualité de la location et des relations avec le propriétaire. C’est aussi un très bon moyen de comparer les prix entre les différents sites en sachant que certains facturent des frais de réservation pouvant dépasser 15% du prix du loyer !

 

Si vous décidez de réserver, vous êtes en droit d’exiger de la part du propriétaire un contrat de location qui doit contenir au minimum :

•  Votre nom et les dates de votre réservation,
•  Les coordonnées exactes du propriétaire et les moyens de le contacter : mail, téléphone…
•  L’adresse précise du logement,
•  Le descriptif complet de la location,
•  Le montant total du loyer (charges comprises ou pas, frais de ménage et /ou les éventuels coûts à votre charge) ainsi que le montant des arrhes ou acompte.
•  Le montant de la caution,
•  Les modalités de ces paiements.

Votre réservation sera validée après avoir renvoyé un exemplaire de ce contrat signé par les deux parties et le paiement des arrhes (ou acompte).

Un état des lieux doit être fait à votre arrivée lors de la remise des clefs, ainsi qu’à votre départ pour éviter toute contestation par la suite.

Les conditions de la restitution de la caution doivent être clairement stipulées dans le contrat de location. 

Emportez le contrat de location avec vous pour avoir sous la main toutes les informations qui vous ont été indiquées.

De votre côté, en bon chef de famille ou de groupe, veillez à faire respecter les lieux et le voisinage pour que tout se passe dans la joie et la bonne humeur !

La location de vacances entre particuliers, c’est avant tout une relation de confiance et de respect mutuel qui doit être accompagnée d’un comportement responsable de part et d’autre.

SIGNALER UNE ANNONCE

Nous attachons une grande importance à la qualité des annonces proposées sur notre site. Si malgré notre vigilance vous estimez que cette annonce n’est pas légitime, merci de nous le signaler en précisant les raisons. Nous contacterons directement son propriétaire pour étudier avec lui les raisons de vos doutes.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

BESOIN D’AIDE

Avez-vous consulté la rubrique « Besoin d’aide » dans le menu « Propriétaires » ?
La réponse à votre question attend surement votre lecture…

Si malgré tous nos efforts dans la rédaction de ces guides vous n’avez pas trouvé de solution, contactez-vous. Nous vous aiderons à en trouver une adaptée à votre situation.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

MODIFIER MON ANNONCE

Pour modifier les paramètres de votre annonce, vous devez déplacer votre souris sur l’information que vous souhaitez corriger pour faire apparaitre une icône en forme de crayon qui vous permettra d’accéder aux différents choix possibles.

Important, Il faut être en mode d’affichage “Propriétaire” :

Pour modifier vos photos, vous devez déplacer votre souris sur le diaporama et cliquer sur l’icône en forme de crayon pour accéder à la gestion de vos photos. Vous pourrez alors supprimer des photos, en télécharger de nouvelles, les modifier et les déplacer pour organiser leur ordre d’affichage.

MIGRATION DE MON ANNONCE

LVP propose désormais aux membres adhérents une nouvelle gestion des annonces qui va grandement améliorer la présentation et la mise en avant de celles-ci tout en permettant d’en modifier le contenu directement depuis notre site !

Pour en bénéficier, vous devez recréer votre annonce depuis le nouveau formulaire. Cela vous prendra environ 30 minutes.

Dès que votre nouvelle annonce sera validée, elle remplacera automatiquement l’ancienne.

dolor. Aliquam efficitur. elit. adipiscing luctus elementum Praesent risus vulputate, consectetur ut

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :